Vos gestes

Trop bavards

gestes

C’est fou tout ce que nos gestes, nos attitudes peuvent dire, à notre insu, à l’auditoire. Les bras croisés seront interprétés comme une fermeture, une protection, une opposition. Une main, un doigt qui touche le visage donnera l’impression que vous cachez quelque chose. Que dire alors des mains qui parlent parfois autant que notre bouche : un doigt pointé devant soi, vers le haut, un poing serré, les doigts réunis pour former comme une petite bourse pointée vers le haut... Et quand ces gestes deviennent répétitifs, il n’y a pas long avant qu’ils produisent l’agacement, voire la déconnexion de l’attention.

Ne faites jamais l’impasse sur une répétition. Vous ne vous le pardonneriez pas, votre auditoire non plus.

Les cookies nous permettent de vous fournir nos services plus facilement. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Ok