Auditorium, salle, place, stade, …

On n’imagine pas toujours l’impact de l’environnement lors d’une prise de parole.

Une salle de conférence, un amphithéâtre, la salle de presse d’un grand hôtel... sont généralement sans grandes surprises, mais si, par exemple, vous êtes interviewé en extérieur pour commenter, devant une caméra, les circonstances d’une catastrophe et qu’apparaît en arrière-plan l’enseigne d’un établissement appelé « Au gai buveur » !?!

De même, c’est au moment de brancher un projecteur, un ordinateur qu’on s’aperçoit qu’il n’y a pas de prise de courant à portée de câble, qu’il n’y a pas de rideaux aux fenêtres, que des colonnes masquent l’écran à une partie de l’auditoire, etc. A part les artistes , qui se soucie automatiquement de l’acoustique ? Tous ces détails peuvent influencer la rédaction de votre intervention et le choix du matériel que vous utiliserez.

Mais avant de cliquer dans l'encadré bleu (colonne de droite), jetez un coup d'oeil sur les trois schémas ci-dessous.

Densité de la communication

Dans une salle rectangulaire, la meilleure densité de communication est obtenue lorsque vous disposez les sièges en écailles de la façon suivante:

Salle-rect

Autour d'une table ovale ou dans une disposition en « U »:

Salle-ovale

Salle-U

Ne faites jamais l’impasse sur une répétition. Vous ne vous le pardonneriez pas, votre auditoire non plus.

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Ok